INSCRIPTIONS POUR LES ENFANTS NES EN 2010 ( CE2)
ET POUR LES AUTRES


 

 PENDANT LES PERMANENCES
 

( voir sur site : http://paroisse-pompadour-lubersac.wifeo.com)

 

         Maison Paroissiale de Pompadour

       21 Rue d'Arnac
19230 ARNAC-POMPADOUR

       Tél : 05 55 73 38 83

            Mail : paroisse.pompadour@wanadoo.fr



¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


LA BIBLE QU'EST CE QUE C'EST ?


Appelée aussi Ecriture sainte. Elle est la révélation du dessein de Dieu pour l'humanité. Son contenu a un caractère historique, une forme souvent poétique et une dimension prophétique. Composée sur plusieurs siècles, l'ensemble de ses sources se répartit entre l'Ancien et le Nouveau Testament, avant et depuis Jésus-Christ.


ELLE NOUS PERMET AUSSI DE :







PARTAGER 

 

La Bible est un immense livre, un ouvrage monumental qui comprend 73 livres, mais elle est surtout importante à cause de l'influence qu'elle a eue sur les hommes de toute la terre. C'est le livre le plus traduit : 2000 langues et qui traverse les siècles sans faiblir. C'est le livre saint du Judaïsme et du Christianisme.
Ce livre a été écrit par des croyants qui y décrivent leurs expériences, leurs convictions et leurs doutes, ainsi que leur relation à Dieu.
Venant d'un autre temps, d'une autre culture, écrite dans une autre langue la Bible parle aux croyants d'aujourd'hui aussi intensément qu'à ceux d'hier !
La Bible se compose de deux grandes périodes appelées : L'Ancien Testament, de la création du monde à la naissance de Jésus et le Nouveau Testament, à partir de la naissance de Jésus.


L'ANCIEN TESTAMENT



Les Hébreux, peuple de bergers, vivaient en Mésopotamie il y a 4000 ans. Ce sont les ancêtres des Israélites qui seront appelés plus tard : les Juifs.



A cette époque, la plupart des peuples adorent plusieurs dieux, alors que les Hébreux eux, déjà, croyaient en un seul Dieu et cette croyance avait beaucoup d'importance dans leur vie. 
De génération en génération ils se transmettent cette foi sous forme d'histoires, de lois, de poèmes qu'ils se racontent de père en fils.

La Bible qui n'a pas été écrite en une seule fois, a été écrite petit à petit, réécrite ..., et s'est enrichie de nouveaux textes. Les savants de l'époque la classe en livres, puis les Juifs, il y a environ 2400 ans réunissent ces livres et cela devient "la Bible juive" écrite en hébreu.
Puis il y a environ 2000 ans, après la mort de Jésus, ses disciples fondent le christianisme et rapportent par écrit la vie de Jésus et son enseignement. Puis ils ajoutent ces textes à la Bible juive. C'est ainsi que prend naissance la "Bible" chrétienne telle que nous la connaissons.

La Bible qui contient de très anciens documents est une source de renseignements précieux pour les historiens qui cherchent à reconstituer les civilisations anciennes du millénaire qui a précédé la naissance de Jésus. Elle nous parle de la vie quotidienne des peuples de cette époque, de leurs coutumes, de leurs métiers, de leur façon de s'alimenter etc...

Mais la Bible est avant tout un livre religieux parce que ceux qui l'ont écrite étaient avant tout des croyants et des croyants en un Dieu unique. Ils cherchaient à savoir : d'où vient l'homme, pourquoi existe-t-il, quel est le but de sa vie, que devient-il après sa mort ...

Pour les Juifs et les Chrétiens, la Bible donne la réponse à beaucoup de questions et les guide dans leur façon de vivre leur vie car c'est "la Parole de Dieu".

Le mot bible vient du grec "byblos" qui veut dire "papyrus" et au début, ce mot désignait tous les livres. C'est donc sur des rouleaux de papyrus que la Bible a été écrite.

                                                  Après le papyrus, c'est le parchemin, plus solide qui a été utilisé pour écrire la Bible. Puis au 2° siècle c'est le cahier à pages (codex) qui est adopté. A cette époque il n'existait pas beaucoup de livres car ils étaient recopiés à la main et cela prenait évidemment beaucoup de temps. Nous le savons, c'est au 15° siècle que Gutenberg invente l'imprimerie et le premier livre qu'il imprime est la Bible ! Non seulement cette technique coûte cher, mais à l'époque peu de gens savent lire.
       
alphabet hébreu                                                           alphabet grec
 
Au départ, la Bible était donc écrite en hébreu et vers -250 des savants la traduisent en Grec et 400 ans après Jésus, saint Jérôme la traduit en latin. A partir du 16° siècle la Bible est traduite en plusieurs langues nationales. En 1534 Martin Luther la traduit en allemand. Aujourd'hui la Bible est le livre le plus traduit au monde.


Aujourd'hui encore les juifs lisent la bible sur des rouleaux dans les synagogues

La Bible évolue, car à chaque fois qu'il y a une nouvelle traduction, les traducteurs sont influencés par leur époque, leur culture, leur savoir et leur sensibilité. Une même phrase en hébreu peut par exemple être comprise et traduite de plusieurs manières. En France on trouve surtout la "Bible de Jérusalem" et la "TOB" (traduction oecuménique de la bible) qui est reconnue par tous les chrétiens. En 2011 une nouvelle traduction de la Bible est parue, réalisée par une vingtaine d'écrivains ou poètes et vingt sept spécialistes de la Bible. Mais toutes ces traductions ne changent pas le "fond" de la Bible.


Nous l'avons dit, la Bible est un immense ouvrage et il n'est pas facile de s'y repérer. Mais elle est composée de "livres" et chacun d'eux est divisé en "chapitres". A l'intérieur de ces chapitres les phrases sont appelées "versets" et sont numérotées. C'est de cette manière qu'il est possible de se repérer parmi les innombrables pages de la Bible.
Exemple : Genèse 3,5 - ou en abrégé : Gn 3,5 - cela signifie : "livre" de la Genèse "chapitre" 3 "verset" 5.

L'Ancien Testament reprend les textes de la Bible Juive. Le Nouveau Testament est consacré à Jésus-Christ et aux premiers Chrétiens.





L'ANCIEN TESTAMENT

La première partie de la Bible est commune aux juifs et au chrétiens. Selon les chrétiens, l'Ancien Testament "Testamentum" en latin c'est à dire : "alliance", raconte l'alliance entre Dieu et les Hommes. C'est une collection de récits, de poèmes, de conseils de sagesse et de lois. Noé, Abraham, Moïse et le roi David sont les personnages les plus connus de l'Ancien Testament.

Tous les personnages de l'Ancien Testament ont vécu à l'est de la mer Méditerranée.


LA CREATION DU MONDE
Le premier livre de la Bible s'appelle la "Genèse", qui veut dire "naissance" il parle de la création de l'univers par Dieu.

"Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. Avant, tout était sombre. Dieu dit : "Qu'il y ait de la lumière." Et il y eut de la lumière. C'était le premier jour."
Ensuite Dieu créa le ciel, la terre, les mers, la végétation, le soleil, la lune et toutes les étoiles du ciel.....Puis il créa les poissons dans la mer, les oiseaux dans le ciel et tous les animaux de la terre.
Enfin il créa l'homme et la femme.
Il trouva que tout cela était beau et ce fut le septième jour,
et Dieu se reposa.
(La genèse 1, la Genèse 2, 1-4)

Le premier couple d'humain s'appelait : Adam qui veut dire "né de la terre" et Eve : "mère des vivants". Il leur donna la terre entière et la main-mise sur tous les animaux. En leur demandant de ne pas toucher au fruit de l'arbre de la "Connaissance", Dieu leur faisait un don inestimable : celui de la liberté.

Adam et Eve sont heureux au paradis appelé "Eden" et ils savent que s'ils désobeissent à Dieu ils souffriront et mourront, mais cela ne les a pas empêché de désobéir. Alors Dieu les punit et les renvoie
du paradis (Gen 3)


Le désespoir d'Adam et Eve

Caïn le cultivateur et Abel le berger, sont les deux fils d'Adam et Eve. Ils aiment Dieu tous les deux, mais chacun à sa manière.Dieu préfère Abel et Caïn jaloux, finit par haïr son frère et le tue. Alors, Dieu le chasse et le condamne à errer sur la terre. (Gen 4)

Le temps passe sur terre et les hommes deviennent de plus en plus mauvais. Au point que Dieu regrette de les avoir créés. Il provoque le déluge, c'est à dire quarante jours de pluie sans discontinuité. La terre entière est noyée. Mais Dieu avait prévenu Noé, un homme juste qui avait construit une arche et y avait embarqué sa famille ainsi qu'un couple de toutes les espèces d'animaux. Après le déluge, le monde prend un nouveau départ et Dieu promet de ne plus faire de déluge et, en signe de sa nouvelle alliance il met dans le ciel un arc-en-ciel. (Gen 6-9)



Mais encore une fois les hommes sont redevenus mauvais, ils décident de construire une tour si haute qu'elle touchera le ciel et ainsi leur puissance sera sans limites ! Mais Dieu devant un tel orgueil, pour les punir et stopper leur projet, brouille leur langage et les hommes ne se comprennent plus. Ils abandonnent la tour de Babel et ils se dispersent aux quatre coins de la terre. (Gen 11)



Babel, probablement Babylone en langage biblique était une ville de Mésopotamie très puissante avec d'immenses temples et une tour d'a peu près 90 mètres de hauteur. Babylone représente pour le peuple juif le symbole de l'orgueil et de la corruption.


DIEU PROMET UNE TERRE A ABRAHAM


L'histoire d'Abraham explique que le peuple hébreu est lié à Dieu
depuis toujours.



Abraham est un riche berger nomade. Il vit près d'Ur, ujne petite ville au bord du fleuve Euphrate, non loin du golfe Persique.Un jour, Abraham entend un appel de Dieu : "Va vers le pays que te te montrerai. Je ferai de toi une grande nation. Et en toi, le monde entier sera béni."

Abraham n'a pas d'enfant, car sa femme, Sara est stérile. Mais il a un neveu, Loth, qui a lui-même une famille. Ils décident de partir tous ensemble. Ils plient leurs tentes et prennent la route vers la Terre promise par Dieu (Genèse 12)

Abraham s'installe à Hébron, près des chênes de Mambré. Un jour, tois inconnus arrivent devant sa tente. Abraham reconnaît le Seigneur Dieu. Dieu annonce à Abraham : "l'année prochaine, Sara aura un fils", Sara qui écoute derrière la toile de tente, se met à rire. Un bébé alors qu'elle est si vielle ? Impossible !

Pourtant, un an plus tard, Sara a un garçon, Isaac. Dieu a tenu sa promesse. (Genèse 18)


Abraham est considéré comme le père des croyants. Les musulmans se rattachent aussi à Abraham car il a eu un autre fils Ismaël qui a donné naissance à un grand peuple : les Arabes, au désert.

Abraham a une totale confiance totale en Dieu. Un jour, Dieu donne un ordre terrible à Abraham : "Prends ton fils unique, celui que tu chéris, et offre-le en sacrifice." Abraham ne comprend pas. Pourtant, il obéit. mais au moment du sacrifice, un messager de Dieu surgit : "Arrête ! Dieu ne veut pas que tu fasses de mal à l'enfant." Abraham a montré combien il était fidèle à Dieu, même dans les pires moments. Dieu lui promet alors de bénir tous ses descendants. (Genèse 22)

Isaac et sa femme auront deux jumeaux : Esaü et Jacob.
Esaü étant né le premier était considéré comme l'ainé et aurait du devenir le chef de famille. Mais Jacob trompe son père mourant et reçoit la bénédiction à la place d'Esaü ce qui fait de lui le chef du clan.
Mais il doit se réfugier au désert pour échapper à la colère de son frère et là il fait un drôle de rêve.
Il voit une échelle où des anges de Dieu montent et descendent. Et au cours de ce rêve Dieu lui promet de bénir sa descendance et de rester toujours son allié. Les chemins de Dieu
sont imprévisibles. (Genèse 27-28)



Jacob a comme surnom Israël, il aura douze fils qui fonderont chacun une famille. On les appelle des douze tribus d'Israël et c'est à cause de ce surnom de Jacob que les Hébreux s'appelleront "Israëlites"
Dans la Bible le chiffre douze est le symbole de la perfection, de ce qui est complet, parfait.


Parmi ses douze fils, Jacob préfère le plus jeune Joseph. Ses frères jaloux décident de le vendre comme esclave à une caravane de marchands. Ceux-ci vont en Egypte et vendent Joseph à Potiphar le commandant des gardes du pharaon. Mais le pharaon va remarquer Joseph et en faire son conseiller.

Des années après, une grande famine chasse la famille de Jacob du pays de Canaan. Ils se rendent en Egypte où grace à la sagesse de Joseph le pays avait échappé à la famine. Joseph reconnaît ses frères et les met à l'épreuve, puis il leur pardonne. Les frères de Joseph et leurs familles s'installent en Egypte et élèvent leurs
troupeaux au bord du Nil. (Genèse 37-45)
L'histoire de Joseph nous permet de comprendre comment les Hébreux se sont retrouvés en Egypte.





Dans la bible, le livre de la Genlèse s'achève sur l'installation des Hébreux en Egypte et la mort de Joseph. Les Hébreux vivent en paix en Egypte qui est un pays riche et où la nourriture est abondante. Ils y resteront plusieurs siècles.

Devenus de plus en plus nombreux les Hébreux inquiètent les Egyptiens qui vont faire d'eux des esclaves. Le pharaon donne même l'ordre de tuer tous les nouveaux-nés mâles. Mais l'un d'eux Moïse va échapper au massacre car sa mère le cache dans un panier qu'elle confie au fleuve Nil. La fille du pharaon découvre Moïse, l'adopte et l'élève comme son fils. (Exode 1-2)

Le nom "Moïse" se traduit par "sauvé des eaux"
Moïse qui a été sauvé de la noyade sauvera à son tour son peuple au moment de la traversée de le mer Rouge.

Dieu révèle son nom à Moïse : YHWH. On le prononce : "Yahvé". Ce mot vient probablement du verve être : "Je suis". Pour les Juifs ce nom est tellement saint qu'ils ne le prononcent pas. Ils l'ont remplacé par : "Adonaï", c'est-à-dire : Seigneur.
Moïse en grandissant supporte de moins en moins le sort injuste qui est fait au peuple hébreu. En gardant son troupeau dans le désert il voit un buisson qui brule sans se consummer. Il comprend que c'est un signe de Dieu et s'approche. Il entend alors la voix de Dieu qui lui demande de délivrer les Hébreux. Moïse a peur mais il comprend que Dieu va l'aider dans cette tâche importante. (Exode 3)



Moïse se présente donc devant le Pharaon et le supplie de laisser partir son peuple : "Au nom de Yahvé notre Dieu". Mais le pharon ne l'écoute pas, il ne veut pas perdre cette main-d'oeuvre que représente le peuple hébreu et il redouble de brutalité  envers eux.

Alors, Dieu envoie sur l'Egypte une succession de calamités, appelées les plaies d'Eglypte. Elles sont au nombre de dix :

1- l'eau du Nil se change en sang,
2- Invasion de grenouilles,
3-invasion de mousstiques,
4- invasion de taons,
5- mort du bétail,
6- pustules sur la peau,
7- grêle,
8- sauterelles,
9- nuit pendant trois jours

Le pharaon ne cédant toujours pas, Dieu envoie une dixième épreuve, la plus choquante. Il prévient les Hébreux :"Que chaque famille marque sa porte avec le sang d'un agneau". Cette nuit-là, Dieu envoie la mort sur toutes les maisons qui ne sont pas marquées. Tous les fils aînés des Egyptiens meurent. Alors, le pharaon cède enfin il ordonne de laisser partir les Hébreux. (Exode 11-13)
La nuit de la libération d'Egypte est un évènement essentiel pour le peuple d'Israël : chaque année les Juifs le commémoreront par une grande fête : la Pâque. "Pessah" en hébreu signifie "passage". Israël passe de l'esclavage à la liberté.



LA SORTIE D'EGYPTE


La fuite des hébreux s'accompagne d'un grand prodige et ce récit traduit une certitude des croyants :
rien ne peut empêcher Dieu de libérer son peuple.


Les hébreux suivent Moïse dans le désert et plantent leurs tentes près d'une mer. Mais le pharaon regrette le départ des Hébreux  et envoie six cents chars à leur poursuite. Mais Dieu dit à Moïse : "Lève ton bâton et étends ta main sur la mer." Moïse obéit, et la mer se fend au milieu, laissant passer les fugitifs entre deux murailles d'eau. Les Egyptiens se précipitent à leur poursuite, mais la mer se referme et les englouti.



Des chercheurs américains pensent avoir localisé l'endroit où Moïse a fait traverser la mer aux Hébreux il y a 3000 ans lors de la fuite d'Egypte, avec un coup de main de la nature, comme le raconte la Bible.
"Les gens ont toujours été fascinés par l'histoire de l'Exode en se demandant si cela avait pu être fondé sur la réalité", explique à l'AFP Carl Drews, principal auteur de l'étude et membre du Centre national pour la recherche atmosphérique.
"L'étude montre que le partage des eaux a un fondement scientifique", affirme le chercheur.
La Bible rapporte que "les enfants d'Israël ont traversé la mer à pied sec et que les eaux ont formé une muraille à leur droite et à leur gauche" tandis que Moïse étendait sa main sur la mer.
Les chercheurs ne parvenaient pas à localiser l'endroit du passage à partir des descriptions géographiques de la Bible. "Les auteurs du Livre de l'Exode ont pourtant vraiment essayé de situer l'endroit où Moïse a traversé mais les trois sites qu'ils nomment n'existent plus", souligne le chercheur.
M. Drews et son co-auteur Han Weiqing, océanographe de l'Université du Colorado, ont concentré leurs recherches, par modélisation informatique, sur les endroits où de forts vents d'est auraient pu repousser la mer. Plutôt que la mer Rouge souvent évoquée, ils affirment que la traversée s'est passée à l'est du delta du Nil, où un bras du fleuve et un lagon méditerranéen convergeaient, vers l'actuel Port-Saïd.
A l'aide d'images satellite, ils ont dressé une maquette et simulé la topographie de ce lieu où des vents très forts peuvent séparer les eaux et tracer un passage.
Selon leur modélisation, des vents de 100 kmh soufflant pendant douze heures peuvent creuser les eaux sur deux mètres de profondeur et de créer un passage, long de près de 3 km et large de près de 5 km. Ce passage reste exposé pendant quatre heures, suffisamment pour que les Hébreux traversent.
Dès que le vent cesse, les eaux reviennent rapidement, noyant ceux qui restent sur ce passage, affirme l'étude publiée en ligne sur le site de la Public Library of Science.
"Ces simulations correspondent au livre de l'Exode", qui raconte que l'armée du pharaon lancée à la poursuite des Hébreux a été engloutie, conclut M. Drews.
Ce que je comprends : Un Vent d'Est !
Impétueux : Dont le mouvement se fait avec violence et rapidité (dico)

La mer à sec : même lors de marrée, le sol reste forcement humide, voire boueux en fonction de la nature du sol, c'est donc une expression qui traduit l'idée que la mer est vide - Lorsque que je vide une bouteille d'eau, il reste quand même de l'eau (H2O) dans la bouteille, "vide".

Deux murailles d'eau, à droite à gauche - Muraille ? On s'imagine tout de suite la muraille de Chine, ou un truc du genre le mur de Berlin. Bref, selon d'autre traduction la phrase du verset 22 donne : comme une muraille ou encore ; et les eaux étaient pour eux un mur. Le "comme" donne l'information que ce qui est en train d'être décrit, et ne doit pas être nécessairement compris au sens littéral, au premier degré. Si nous étions l'un ou l'une du peuple hébreu de l'époque, nous userions certainement des termes identiques pour décrire l'inexplicable. La question n'est pas de savoir si cela a été enjolivé, ce qui est certain c'est que se fut si important qu'ils l'aient noté - Pour info la mer symbolisée la mort pour les hébreux, le néant, on peut donc y voir aussi un petit clin d'œil à la mort ; les hébreux traversent la mort avec l'aide de Dieu.
 
Que disent les autres médias : "La mer Rouge est en effet trop profonde pour avoir pu s'ouvrir par la seule force du wind setdown. Il leur fallait trouver un lac peu profond où un vent orienté à l'est aurait pu écarter les eaux, exactement comme le rapporte la Bible. Le lac de Tanis qui était alors bordé au sud par une langue de terre offrait une configuration idéale." 
Bon OK, imaginons que l'endroit du passage ne soit pas la Mer Rouge (“yam suf”) et que effectivement l'endroit du passage fut ce "lac" dans le delta du Nil.
Le miracle disparaît ? Certainement pas. D'abord, ce qui est encore plus un miracle pour moi c'est que ce phénomène ("bien connu") se soit passé exactement au moment où les hébreux sont arrivés à l'entrée de cette fraîche "bande de terre" mise à sec par les vents. Le Vrai Miracle n'est pas en soit l'Action de Dieu sur les éléments de la Nature (quoi de plus normal pour Dieu), non, le vrai "miracle" c'est l'attention de Dieu tout au long de la vie du peuple hébreu. Les hébreux étaient pris au piège avec : la mer devant (la mort, la noyade) et l'armée de Pharaon derrière (la mort, les armes). Selon ces scientifiques, selon leur modélisation sur le lieu choisi (arbitrairement?), le phénomène laisse place à 4 heures de passages à sec. L'Histoire du Peuple élu se joue ici. 4 heures avant ou 4 heures après, c'était la fin de ce petit peuple d'esclaves, et on en parlerait certainement plus aujourd'hui. Mais non, tout a collé : le lieu, la ponctualité avec le phénomène, la qualité du phénomène ce jour là (ouverture de la mer optimale) et la rapide fermeture de la mer, ce qui a permis que tous les hébreux soient sauvés en passant de l'autre côté et que l'armée de Pharaon soit prise au piège dans la mer. Bref, c'est le Vrai Miracle ! Et pas le seul de l'Histoire du Peuple Hébreu !



Les hébreux se mettent à chanter : "Yahvé m'a délivré. C'est lui mon Dieu et je le glorifie." (Exode 13-15)


Cet épisode se situe dans l'histoire vers le 13ème siècle avant J.C.


Les Hébreux vont passer quarante années au désert ce qui leur permet de réfléchir sur leur foi et sur leur doute. Il faut du temps pour comprendre, et du temps pour croire. La foi est à reconstruire chaque jour.

Les hébreux mettent donc quarante ans pour traverser le désert, un désert brulant. Ils sont assoiffés et affamés et en arrivent à regretter d'avoir quitté l'Egypte où ils n'étaient pas libres certes, mais où ils ne mourraient ni de faim ni de soif. Dieu alors leur envoie un pain tombé du ciel : la manne. Il fait jaillir pour eux l'eau des rochers. Les Hébreux reprennent confiance en Dieu. (Exode 16 et 17)

Lorsque les Hébreux arrivent près du mont Sinaï, Dieu appelle Moïse au sommet de la montagne où il reste quarante jours et quarante nuits. Les Hébreux sans leur chef s'affolent et construisent une idole en faisant fondre leurs bijoux et en les transformant en veau d'or. Quand Moïse redescend et découvre cette idole sa colère est immense. Il s'aperçoit que le peuple n'a pas compris qui est vraiment Dieu. (Exode 32)

Moïse est monté seul au sommet du Sinaï et là Dieu s'est révélé à lui et lui a proposé une alliance avec le peuple Hébreux : "Demande au peuple hébreux que j'ai sauvé d'Egypte s'il veut devenir mon peuple, c'est-à-dire une nation sainte." Les Hébreux répondent : "Tout ce que le Seigneur dira, nous le mettrons en pratique."
Au sommet du Sinaï, Moïse a reçu de Dieu les "Tables de la Loi" pour que les hommes apprennent à vivre ensemble et à le servir, c'est ce que l'on appelera : "Les dix commandements".



"Tu aimeras Dieu seul et tu L’aimeras plus que tout"
"Tu ne prononceras le Nom de Dieu qu’avec respect"
"Tu sanctifieras le jour du Seigneur"
"Tu honoreras ton père et ta mère"
"Tu ne tueras pas"
"Tu ne feras pas d’impureté"
"Tu ne voleras pas"
"Tu ne mentiras pas"
"Tu ne commettras pas d’adultère"
"Tu ne convoiteras pas le bien d’autrui"

 

 



La loi est gravée sur des tablettes de pierre et pour les protéger les Hébreux fabriquent un coffre en bois d'acacia plaqué d'or pur et sur lequel se trouvent deux chérubins. Ce coffre est appelé "l'Arche d'Alliance" et il signifie que Dieu est présent parmi son peuple. (Exode 19,20,25,34)




RETOUR A LA TERRE PROMISE

Dieu a libéré son peuple mais néanmoins celui-ci doit "gagner" ce que Dieu lui donne.

Moïse est devenu très vieux et a transmis ses pouvoirs à Josué, son second puis il se retire sur le mont Nebo d'où il peut voir tout le pays de Canaan avant de mourir.

Quand les Hébreux arrivent en Canaan, le pays est occupé par plusieurs tribus. Alors les Hébreux entrent en guerre contre elles pour reconquérir le pays promis par Dieu. Ensuite c'est Josué qui répartit les territoires entre les tribus d'Israël. Il réunit une dernière fois les Hébreux et il leur rappelle qu'ils doivent rester fidèles au Dieu d'Abraham et de Moïse. Ensuite les différentes tribus se dispersent dans tout le pays.



Les Hébreux ont donc pris possession de la "terre promise", mais Dieu n'abandonne jamais son peuple et lorsque tout va mal un homme se lève et agit au nom de Dieu :les "JUGES" en font partie, ils gouvernent le peuple dans les mauvais moments.

Les trois plus célèbres sont : Gédéon, Débora la femme juge et Samson qui sera trahi par Dalila.

La tribu de Gédéon est pauvre, Gédéon est jeune mais il a été choisi par Dieu. Il détruit les idoles de son père, puis à la tête d'une armée il se révèle être un grand guerrier. Sa tribu voudrait le faire roi, mais il refuse en disant que "le vrai roi d'Israël c'est Dieu" (Juges 6-8)

Lorsque les Cananéens menacent les Israëlites ceux-ci se tournent vers Débora la seule femme juge. Elle parvient à réunir une armée et à gagner une victoire éclatante. Dans le cantique consacré à Débora ont lit :"les villages étaient morts en Israël jusqu'à ta venue, Débora, mère en Israël!"  (Juges 4-5) 

La force de Samson, juge célèbre, est fantastique : il peut tuer un lion à mains nues et il combat les Philistins qui oppriment les Israëlites. Mais il dévoile à Dalila le secret de sa force qui réside dans sa chevelure. Dalila le trahit en lui coupant les cheveux pendant son sommeil. Privé de sa force Samson est arrêté par les Philistins et enchainé aux colonnes du temple. Mais ses cheveux ayant repoussés, il retrouve sa force et fait écrouler le temple sur ses ennemis. (Juges 13-16)







LE ROI DAVID 


Les Israélites veulent un roi pour les unifier et les fortifier.

David, tout comme Israël est d'abord petit et faible. Mais Dieu lui donne sa force. Depuis qu'il est enfant, Samuel est consacré à Dieu et devient son messager. Les Israélites font confiance à Samuel. Ils le supplient de leur choisir un roi. Samuel désigne Saül, mais celui-ci se montre infidèle. Alors Samuel choisit David, un jeune berger, fils de Jessé de Bethléem.

Les Philistins menacent Israël avec un géant terrible : Goliath. Mais le petit David n'a pas peur de le défier ! C'est avec sa fronde de berger qu'il abat le géant d'une pierre en plein front. Les Philistins sont vaincus et lèvent le camp. (1 Samuel 3-17)



Une fois devenu roi, David réunit toutes les tribus en un seul royaume, puis il installe sa capitale à Jérusalem. Il n'oublie pas Dieu et fait venir les tables de la loi, dans l'Arche d'Alliance devant et il danse de joie.

David devient un grand roi mais il reste le serviteur de Dieu. Pourtant il fera de graves fautes. Il fera sacrer son fils Salomon roi, avant de mourir. (2 Samuel 6-11)

On situe la royauté de David environ 1 000 ans avec Jean-Christ.




LE ROI SALOMON

Environ 970 ans avant Jésus-Christ, le roi Salomon succède à son père David. La Bible célèbre sa sagesse.

Salomon est un très jeune homme quand il devient roi et il demande à Dieu "Donne-moi la sagesse pour gouverner ton peuple." Et Dieu la lui accorde.

Un jour on amène à Salomon deux femmes qui s'accusent mutuellement : "Elle m'a volé mon bébé car le sien était mort." Et elles se disputent l'enfant. Salomon ordonne alors que l'on coupe l'enfant en deux pour en donner un morceau à chacune. Mais aussitôt l'une des femmes s'écrie :"Pitié ! Donnez-le plutôt à l'autre, mais ne le tuez pas :" Alors Salomon déclare : "La vraie mère est celle qui a eu pitié. Donnez-lui son bébé."
(1 Rois 2 et 3)





Au sud-ouest de la péninsule arabique s'étendait le royaume de Saba. La reine de ce pays entand parler de Salomon et de sa sagesse et veut vérifier par elle-même et décide de proposer des énigmes au roi Salomon. Elle vient à Jérusalem avec sa suite royale, des chameaux chargés d'or et de pierres précieuses. Mais Salomon résout toutes les énigmes et la reine de Saba est éblouie et elle s'écrie : "Béni soit Yahvé ton Dieu ! C'est parce qu'il aime Israël qu'il t'a choisi comme roi." (1 Rois 10)



                                                  
 
                                         SALOMON                                                                                               LA REINE DE SABA
 

UN TEMPLE POUR DIEU


Le temple de Salomon

Salomon décide de construire un temple pour Dieu ainsi que l'avait désiré son père le roi David. Pour Dieu, il choisit ce qui existe de plus beau: des arbres du Liban, des cyprès et des cèdres par la mer. Le Temple est rapissé de bois, et le boois recouvert d'or, du sol jusqu'au plafond. Il y a des scumptures en forme d'anges, de fruits et de fleurs. Les travaux vont durer sept ans. Le Temple est le signe que Dieu est présent parmi les croyants (1 Rois 6 et 2 Chroniques 2 )


En - 928, Salomon meurt. Le royaume est alors séparé en deux. Au nord, le royaume d'IsraPel a pour capitale Samarie. Au sud, le royaume de Juda a pour capitale Jérusalem.


L'EXIL A BABYLONE


Les  jardins suspendus de Babylone


Les ruines de Babylone
Au 8ème siècle avant Jésus Christ, les Assyriens attaquent le royaume du nord, Israël. Sa capitale, Samarie, est détruite. Les habitants sont déportés ou en fuite. Au sud, Jérusalem est assigée plusieurs fois, par les Assyriens puis les Babyloniens.
Au 6ème siècle, le roi de Babylone, Nabuchodonosor, pille les trésors de Jérusalem. Il brûle le Temple, où se trouve l'Arche de l'Alliance.
Environ 20 000 habitants du royaume de Juda sont déportés à Babylone. Ils n'ont plus de terre, plus de roi, plus de temple.
Même leur religion est interdite. La ville est impressionnante, avec ses hautes tours et ses jardins.
Les dieux aussi ont l'air puissants. Mais sont-ils plus forts que le Dieu d'Israêl ? Le prophère Ezéchiel demande aux juifs de continuer à prier, même sans Temple et sans pays. (2 Rois 17-25)

A Babylone on parle l'araméen, une langue proche de l'hébreu. Les juifs exilés apprennent cette langue. Ils gardent l'hébreu comme langue religieuse.



LES PROPHETES
Les prophètes sont des hommes d'origines très variées : ils peuvent être prêtres, paysans, nobles... Ils parlent publiquement pour rappeler au peuple et au roi qui est le vrai Dieu et comment l'honorer.
Les prophètes parlent au nom de Dieu.
Avant l'Exil, ils ont mis en garde les Hébreux : s'ils sont infidèles à Dieu, le malheur s'abattra sur eux.


ELIE



Elie est un des premiers prophètes (vers -885). Elie veut montrer qui est le vrai Dieu. Il fait préparer deux bûchers : un pour Yahvé, et un pour Baal, une idole selon lui. Le bûcher de Yahvé s'enflamme tout seul et la foule s'écrie : "C'est Yahvé qui est Dieu !" (1 Rois 18)

AMOS



Amos annonce un grand malheur (vers -750) Amos est un paysan. Il accuse les riches d'Israël de faire fortune au détriment des pauvres. Il annonce que Dieu n'oubliera pas cela et il crie : "Le Seigneur rugit !" (Amos 1,2)

OSEE



Osée, le mari trompé qui pardonne (vers 750) Osée est très amoureux de sa femme Gomer, qui le trahit. Mais Osée lui pardonne. Il imite Dieu, qui pardonne à son pleuple, même si le peuple adore d'autres dieux.
(Osée 1-3)

ISAÏE



Isaïe, un très grand prophère (vers -740). Isaïe (ou Esaïe) devient prophète à l'age de 25 ans. Il prédit la ruine d'Israël et de Juda. Il supplie le roi de Jérusalem de s'appuyer sur le Dieu unique d'Israël et de résister aux envahisseurs. Isaïe annonce l'arrivée du messsi, un roi qui sera le serviteur de Dieu et le prince de la paix; Isaïe est un très grand poète. Ses paroles sont simples mais pleines d'images et puissantes. (Livre d'Isaïe)




JEREMIE 





 
Jérémie, le juste persécuté ( vers -625). Il dénonce l'idolâtrie. Il supplie les rois, les prêtres pour qu'ils reviennent vers la sagesse. Mais les gens se moquent de lui, et sa famille le rejette. Jérémie est malmené, emprisonné et jeté dans une citerne (d'après Jérémie 38)


EZECHIEL 


Tombeau d'Ezéchiel au sud de Bagdad dans la petite ville d'Al-Kifl en Irac

Ezechiel est le propphète de l'Exil (vers - 590). Ezechiel, jeune prêtre de Jérusalem, est déporté à Babylone. Il réveille l'espoir des Juifs exilés. Il leur raconte ses visions, comme celle d'ossements dans le désert qui redeviennent des hommes pleins de vie sous la main de Kieu. Le peuple d'Esraël est comme ces ossements : lui aussi revivra ! (d'après
Ezéchiel 37)



LE RETOUR A JERUSALEM

Les récits du retour d'Exil montrent un peuple affaibli, mais convaincu d'une chose :sa fidélité à Dieu le rendra capable de tout endurer , et de reconstruire.

Les exilés quittent Babylone : en 539 avant Jésus Christ, un roi perse, Cyrus, envahit Babyloone. Un an plus tard, il rend la liberté aux Juifs. La plupart  décident de rester, car après cinquante ans d'Exil ils se sentent ici chez eux. Mais d'autres ont hâte de revoir leur pays et Jérusalem.

Un peuple sans roi : les Juifs qui reviennent d'Exil doivent tout reconstruire, leur pays est devenu la Judée, une simple pprovince de l'empire perse. Ils n'ont pas de roi, mais un gouverneur issu de la famille royale des Perses. Alors, la société Juive se reconstruit autour de deux fondements religieus : la Loi et le Temple.

La reconstruction du Temple : le Temple de Jérusalem sera achevé en
- 515. Il n'est pas aussi magnifique qu'au temps de Salomon, mais les Israélites peuvent célébrer Dieu. Et si des étrangers gouvernent le pays, c'est la Loi de Dieu qui dirige leur vie personnelle. Parmi les croyants, il y a des sages, les scribes, qui enseignent la Loi et l'expliquent. (d'après les livres d'Esdras et de Néhémie)

Rappelons que le mot Juif signifie "judéen", nom donné aux habitants du royaume de Juda. Après l'Exil, ce nom désigne tous les membres du peuple d'Israël.

AUTRES ECRITS DE LA BIBLE

La Bible hébraïque comporte de nombreux autres livres. En voici
quelques-uns :

LES PSAUMES

Ce sont des poèmes. Il y en a cent cinquante. Ils expriment les prières, les louanges, les réflexions des croyants Juifs. On les attribue traditionnellement au roi David.

LE LIVRE DE JOB

C'est l'histoire de Job, homme juste et fidèle à Dieu, qui est soudain frappé de malheur. Ses enfants meurent, ses biens disparaissent, ses amis le trahissent, Job exprime sa douleur et son incompréhension : pourquoi Dieu permet-il tant d'injustices ?

LES PROVERBES 
Ce livre rassemble une collection de pphrases, appelées proverbes. Elles expriment des conseils de sagesse pour vivre avec justice et bonheur.

"Heureux qui a trouvé la sagesse...car sa possession vaut mieux que possession d'argent." (Proverbes 3.13)

LES CANTIQUES 
C'est un poème. Il parle de l'amour entre l'homme et la femme. Cet amour est spirituel et charnel. Il unit les coeurs et les corps. Le Cantique des Cantiques a été aussi compris comme une image de l'amour qui unit Dieu et le peuple des croyaants.

"Mon chéri est à moi, et je suis à lui." (Cantique 2,16)





LE NOUVEAU TESTAMENT


.La grande différence entre la Bible juive et la Bible chrétienne, c'est le Nouveau Testament. Il rassemble plusieurs livres : les quatre évangiles, les Actes des Apôtres, des lettres appelées Epitres et l'Apocalypse.

Ces textes ont été écrits par des chrétiens. Ils racontent la vie de Jésus, ses paroles, et la foi des premiers chrétiens.

Autrefois, les chrétiens ont appelé cet ensemble Nouveau Testament, car, pour eux, Jésus était venu fonder une Nouvelle Alliance entre Dieu et l'humanité.






Le peuple d'Israël attend la venue d'un roi, le Messie. Il sera l'envoyé de Dieu. Les prophètes le décrivent ainsi : il sera un homme sage, voulant faire régner la justice, aimé de Dieu et des coeurs purs. Pour les chrétiens, Jésus est ce Messi. En grec, messie se dit "Christ". L'expression Jésus Christ signifie donc "Jésus le Messie".



 

LES EVANGILES

Evangile est un mot grec qui signifie "bonne nouvelle". Les quatre évangiles expriment la foi chrétienne, en retraçant des épisodes de la vie de Jésus et ses paroles. Ils ont été écrits d'après les témoignages de ceux qui ont connu Jésus. Chaque évaangile est attribué à un évangéliste : Matthieu, Marc, Luc et Jean.

L'ANNONCE FAITE A MARIE


L'évangéliste Luc raconte comment la naissance de Jésus a été annoncée à sa mère.

M
arie, jeune juive de Nazareth, va se marier avec Joseph, un charpentier. 

Un jour elle reçoit la visite d'un ange : il lui annonce que Dieu va lui donner un fils qui sera son envoyé parmi les hommes, son Messie. Elle devra l'appeler Jésus. (d'après Luc 1, 26-38)

 

Le voyage à Bethléem
Alors que Marie est enceinte, Joseph et elle doivent quitter Nazareth. Sur ordre du roi, tous les habitaants du pays dooivent se rendre dans la ville d'où ils sont originaires pour être recensés. (d'après Luc 2)

LA NAISSANCE DE JESUS 
La naissance de Jésus se fait dans l'anonymat.
L'enfant annoncé à Marie naît à Bethléem comme le roi David. Marie et Joseph se réfugient dans une étable parcequ'il n'y a plus de place ailleurs. La ville est pleine de voyageurs venus pour le recensement.

Non loin, des bergers gardent leurs troupeaux. Ce sont des juifs pauvres, qui sont mis à l'écart par les autres. Pourtant ce sont eux qui apprennent les premiers la nouvelle : "Le Messie est né." (d'après Luc 2)





 
?LA VISITE DES MAGES

L'évangile de Matthieu raconte que des étrangers sont venus adorer le nouveau-né. La Bible ne précise pas leur identité. Les mages étaient des étrangers, peut-être des savants, ou des astrologues. Le folklore les nomme Melchior, Gaspard et Balthazar. Cet épisode des mages a souvent été interprété comme une ouverture du christianisme au monde entier.

Loin de là, dans un autre pays, des savants observent le ciel. Ce sont des mages, qui examinent le mouvement des étoiles. Une noit, ils aperçoivent une nouvelle étoile. Pour eux, c'est un signe : un grand roi vient de naître; Alors ils suivent l'étoile, qui les conduit jusqu'à Jésus. (d'après Matthieu 2,1)

 

La fuite en Egypte

Les parents de Jésus doivent s'enfuir hors de leur pays. Car le roi Hérode, qui est jaloux, cherche à tuer leur enfant. Il a entendu qu'on disait à son propos : "Jésus est le roi des Juifs, le Messie" Alors la famille de Jésus s'installe en Egypte. Quand Hérode meurt, ils reviennent. (d'après Matthieu 2, 13)



Enfance de Jésus? à Nazareth

On sait très peu de chose sur l'enfance de Jésus. Il a très probablement vécu à Nazareth, un village de Galilée, région au nord de la Palestine.

Jésus grandit à Nazareth, village de Galilée, au milieu des autres familles juives. Il apprend probablement avec Joseph le métier de charpentier, dans son atelier qui sent bon le bois coupé, la colle et la cire. Il va courir dans les rues avec les garçons de son âge, pas loin de la fontaine où les femmes puisent l'eau. Il va à l'école et à la synagogue, la maison de prière où on lit la Bible et où on l'explique. Jésus y apprend la Loi de Moïse, comme les autres enfants. (d'après Matthieu 2,22 et Luc 2,39)

 


 

A 12 ans, incident à Jérusalem
Selon l'évangile de Luc, la vocation de Jésus se fait très tôt. Au Temple de Jérusalem, il interroge les docteurs de la Loi.

Quand Jésus a douze ans, Joseph et Marie l'emmènent à Jérusalem pour la Pâque. C'est la plus grande fête de l'année, qui rappelle la libéération d'Egypte au temps de Moïse. Mais, pendant trois jours, Jésus disparait. Ses parents affolés le cherchent partout. Ils le retrouvent enfin au Temple, discutant avec les docteurs de la Loi. Marie s'exclame : "Pourquoi as-tu fait cela" ? L'enfant répond : "C'est chez mon Père que je dois être". Ses parents ne comprennent pas ce qu'il veut dire. (d'après Luc 2,41)

 


 
Les docteurs de la Loi, appelés aussi légistes ou scribes, étaient les spécialiste de la Bible d'Israël. Leur rôle était d'enseigner et d'expliquer la Bible. Le Temple de Jérusalem était au centre de la vie des Juifs. Pour eux, c'était le lieu où Dieu était Présent.



Le baptême de Jésus

Vers l'âge de trente ans, Jésus quuitte Nazareth et descend en Judée. là, il rencontre Jean le Baptiste.

Jésus demande le baptême à Jean. Jean lui répond : "C'est plutôt à toi de me baptiser !" Mais Jésus insiste, et Jean le baptise. A cet instant, une voix mystérieuse annonce : "Tu es mon Fils bien-aimé. C'est toi que j'ai choisi." Et l'Esprit de Dieu descend sur Jésus sous la forme d'une colombe. (d'après Matthieu 3)


 

 






 



Les apôtres sont les principaux témoins de la vie de Jésus

- Simon Pierre pêcheur à Capharnaüm. Jésus le surnomme Pierre et fait de lui son premier disciple.

- Jean, l'évangile dit qu'il était le disciple que Jésus aimait.

- Jacques, il est le frère de Jean.

- Matthieu, il collecte les impôts pour les romains. Il a sans doute écrit le premier évangile.

- Judas, surnommé Judas Iscariote, il trahira Jésus en le vendant aux Romains.

- Simon le Zélote, les Zélotes étaient des Juifs qui résistaient aux occupants romains.

- Philippe, il vient de Bethsaïde. Jésus lui a dit :"Celui qui m'a vu a vu le Père".

- Barthélemy, il est peut-être né à Cana, près de Nazareth.

- Jude, on l'appelle aussi Thaddée.

- André, frère de Simon Pierre, il est l'un des premiers disciples. Il est pêcheur à Bethsaïde, sur le lac de Tibériade.

 - Thomas, il aura beaucoup de mal à croire que Jésus est réssuscité. 

- Jacques, fils d'Alphée, on l'appelle ainsi pour ne pas le confondre avec l'autre Jacques.

LES MIRACLES
Pour les disciples de Jésus, les miracles étaient des signes. Ils exprimaient l'amour de Dieu pour l'humanité. Quand les hommes croyaient en cet amour, leur vie changeait.


LES GUERISONS DE JESUS

Pendant les quelques années de sa vie publique, Jésus parcourt la Palestine. Il parle aux foules et réalise des guérisons pour dire la venue d'un monde nouveau.

L'esclave du centurion.


Un centurion romain envoie un méssage à Jésus : "Mon esclave est malade. Je ne suis pas digne de te déranger, mais si tu dis un seul mot, je sais qu'il sera guéri." Jésus dit : Vraiment, je n'ai jamais vu une telle foi !" L'esclave guérit aussitôt. (Luc 7 et Matthieu 8)
Jésus rejet à Nazareth

Mais, parfois, Jésus ne peut rien changer. A Nazareth, par exemple : les gens qui ont vu grandir Jésus le connaissent trop bien. Alors ils ne le prennent pas au sérieux. Jésus peut ffaire des miracles seulement pour ceux qui croient que Dieu agit par lui. (Matthieu 13, 53-58)

Un geste, une parole
Les miracles racontés dans les évangiles sont essentiellement des guérisons. Mais d'autres gestes sont également racontés : Jésus a changé l'eau en vin aux noces de cana, il a nourri cinq mille hommes avec cinq poissons, il a marché sur la mer. Chacun de ses gestes s'accompagnait d'une parole sur Dieu.




 
Afficher la suite de cette page



Créer un site
Créer un site